Se résigner au silence et songer absolument à l'intériorisation par peur de se disputer peut s'avérer bien plus dévastateur qu'on ne le pense. Il y a souvent plus de sincérité dans une engueulade que dans une conversation absolument canalisée. Quels sont les bienfaits des engueulades et d'une dispute réussie ?

Pourquoi faut-il oser se disputer quand on en ressent le besoin ?
Pourquoi faut-il oser se disputer quand on en ressent le besoin ? © Getty / Malte Mueller

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, une dispute peut être saine et peut permettre de mettre des mots pour comprendre les sources de conflits dans une relation, quelle qu'elle soit. Plutôt que de fuir le conflit et attendre passivement que les choses s'améliorent sans même aborder ce qui pose problème, il vaut mieux privilégier une dispute saine, constructive, raisonnée, sans hurlements. C'est ce qu'est venu expliquer la psychologue et thérapeute de couple Camille Rochet au micro de Dorothée Barba, dans l'émission "L'été comme jamais".

Le conflit est important dans un couple 

Camille Rochet : "C'est vital pour le couple. Si le couple n'est pas capable de rentrer en conflit, il s'atrophie petit à petit et il reste dans ses mauvaises habitudes et ne se permet pas d'évoluer, de mieux connaître l'autre".

Oser le conflit et repenser son rapport à la dispute

Camille Rochet prévient "qu'il ne s'agit pas, bien sûr, d'encourager à la dispute mais d'encourager au conflit car il y a trop de personnes qui associent le conflit à la dispute et la dispute au règlement de comptes qui, forcément, devrait générer des blessures qui restent. 

Il ne faut pas avoir peur du conflit car c'est la confrontation d'idées contraires qui va mettre le doigt sur un différent difficile à vivre, et penser un compromis plus salvateur pour le couple".

Il faut absolument oser le conflit

Un couple qui vous dira qu'il a toujours été habitué à se dire les choses, franchement, il y a forcément, en arrière plan, un problème dans la communication. Communiquer facilement en permanence, c'est encore autre chose qu'oser la dispute elle-même, voire même de passer à côté encore une fois. Il y a la partie émergée de l'iceberg qui fait que toujours, le problème, part sur quelque chose d'instantané alors que le problème est souvent beaucoup plus profond que cela et implique de rentrer dans le conflit pour aller le débusquer".

Une engueulade est souvent bien plus saine et sincère…

CR : "La dispute, c'est moi-même qui m'écoute, moi-même qui sort tout ce que j'ai envie de dire pour soulager mes émotions. C'est pour ça que choisir le conflit permet vraiment d'approfondir, de prendre de la distance, laisser l'émotion redescendre pour oser braver le problème, s'intéresser et mieux se comprendre l'un l'autre. C'est souvent comme cela qu'on repart sur de vraies bases solides et qu'on parvient à résoudre ses différents relationnels."

Il y a souvent plus de sincérité dans une engueulade que dans une discussion, c'est une manière de prendre conscience du pouvoir salvateur des mots

… à condition de se conditionner pour qu'elle soit efficace

CR : "On perd souvent énormément de temps à se faire des reproches qui sont vains, en s'égarant sur des choses qu'on a déjà entendus des millions de fois qui mais qui ne servent qu'à aggraver plus qu'à trouver de vraies solutions, et qui finalement ne font que blesser. 

Il faut travailler l'efficacité, pouvoir se concentrer sur l'essentiel et arrêter l'autre quand il y a volonté de blesser. C'est cela qu'il faut essayer d'éviter car cela peut dégénérer vers une dispute qu'on ne maîtrise plus."

L'efficacité invite à la maîtrise, à la bienveillance d'une dispute sans la fuir.

Pour se forcer à canaliser ses disputes et les rendre plus constructives, choisissez un lieu propice à une dispute saine (sans attirer l'attention bien sûr !). Camille Rochet recommande d'aller au restaurant, de sortir dans un endroit animé pour se forcer à s'autogérer, à protéger les enfants qui n'ont pas à vivre ça. "L'extérieur permet aussi une protection sociale." 

L'avantage d'une dispute à l'extérieur, c'est de ne pas dégénérer instinctivement vers la dispute, et de dire les choses plus posément sans hausser le ton. 

Une relation est souvent bien plus en danger quand elle s'enferme dans le silence 

Camille Rochet : "Généralement, on a tendance à concevoir la violence uniquement quand on fait face à des paroles très dures. Mais l'ignorance et le silence renferment souvent une bien plus grande violence, car on laisse la non-réactivité et la non-prise en main ronger la relation". 

Le silence exprime souvent une violence tue, qui n'est pas moins violente et peut générer chez l'autre de la violence. 

Aller plus loin

🎧  RÉÉCOUTER - L'été comme jamais par Dorothée Barba : L'art de bien s'engueuler 

📖  LIRE - Camille Rochet : Ma boîte à idées - Etre un couple épanoui (2019) et L'amour commence après 3 ans (InterÉdition)