Une recette de Marie Laure Fréchet. Journaliste culinaire, elle publie l'Encyclopédie de la viennoiserie maison, un ouvrage qui invite à mettre la main à la pâte pour réaliser croissants, brioches et gâteaux de tous les jours.

Bostock
Bostock © Valérie Lhomme

Pour 4 bostocks

Préparation : 20 min | Cuisson : 10 min

  • Quelques tranches de brioche rassises 

Pour la crème d’amande : 

  • 50 g de beurre mou
  • 50 g de sucre glace 
  • 50 g de poudre d’amande
  • 5 g d’amidon de maïs
  • 1 œuf 
  • 1 cuillerée à café de rhum et/ou quelques gouttes d’extrait d’amande amère

Pour le sirop 

  • 150 g d’eau 
  • 100 g de sucre semoule
  • 15 g d’eau de fleur d’oranger 

Pour la finition

  • 50 g d’amandes effilées
  • 20 g de sucre glace

Découpez la brioche en tranches épaisses (2 cm) et parez-les : coupez-les en triangle ou en rond à l’aide d’un large emporte-pièce.

Préparez le sirop : mélangez l’eau et le sucre, portez à ébullition jusqu’à complète dissolution du sucre. Hors du feu, ajoutez l’eau de fleur d’oranger.

Préparez la crème d’amande : dans un saladier, travaillez le beurre en pommade, incorporez le sucre glace, la poudre d’amande, l’amidon de maïs, puis l’œuf et l’arôme.

Préchauffez le four à 180 °C. Imbibez les tranches de brioche de sirop et disposez-les sur une plaque recouverte de papier cuisson. Laissez reposer 5 à 10 minutes pour que le sirop pénètre bien. 

Disposez une couche de crème d’amande sur chaque tranche, à l’aide d’une spatule ou d’une poche à douille. Parsemez d’amandes effilées et faites cuire une dizaine de minutes. 

À la sortie du four, laissez refroidir sur une grille, puis saupoudrez de sucre glace.

Articles liés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.