Une recette de Marie Laure Fréchet. Journaliste culinaire, elle aime autant goûter que raconter la cuisine.

Le chinois
Le chinois © Valérie Lhomme

Pour 6 personnes

Préparation : 30 min | Repos : 1 h 30 1 h 1 h | Cuisson : 25 min

  • 1 sachet de levure sèche de boulangerie ou 20 g de levure fraîche
  • 100 g de lait
  • 50 g de sucre
  • 1 cuillerée à café de sel
  • 2 œufs
  • 400 g de farine
  • 90 g de beurre à température ambiante
  • 300 g de crème pâtissière
  • 80 g de raisins secs
  • Un peu de confiture d’abricots tiédie

Dans le bol d’un robot pétrisseur, délayez la levure dans le lait. Ajoutez le sucre, le sel, les œufs et la farine. Pétrissez à vitesse 1 pendant 3 à 4 minutes, puis à vitesse 2. Ajoutez ensuite le beurre progressivement et pétrissez encore 5 à 6 minutes. 

Couvrez et laissez pousser la pâte 1 h 30, en faisant un rabat au bout d’une heure. Après la pousse, passez la pâte 1 heure au froid (ou 15 minutes au congélateur) pour la raffermir.

Détaillez 100 g de pâte. Boulez et étalez à la taille d’un moule à manqué de 20 à 22 cm de diamètre. Chemisez le moule d’un papier sulfurisé et placez le disque de pâte au fond.

Puis étendez le reste de pâte en un rectangle d’environ 32 x 40 cm et d’épaisseur de 5 à 7 mm. Étalez la crème pâtissière, parsemez de raisins secs, puis roulez en serrant bien. Égalisez les bords du boudin au besoin. Découpez-en 8 tronçons. Disposez-les côté tranche sur le cercle de pâte. Couvrez et laissez pousser 1 heure.

Préchauffez le four à 180 °C (chaleur statique) avec une plaque de cuisson à l’intérieur. Dorez le chinois. Déposez le moule sur la plaque chaude et laissez cuire à four 180 °C 25 à 30 minutes.

À la sortie du four, nappez le chinois de confiture pour le faire briller

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.